Les psychologues

 

Deux psychologues cliniciens diplômés sont attachés à notre Cabinet.

 

Martine CLÉMENTEL

 

Martine CLÉMENTEL, Psychologue, s’intéresse depuis de nombreuses années à la structuration de la personnalité de l’être humain en développement : la place du Sujet dans son rapport à l’autre constitue une quête existentielle semée d’embûches lorsque cet autre, tout comme le Sujet, appartiennent à une histoire, à la fois commune et singulière.

Enfants, adolescents et jeunes adultes

De formation en Psychologie clinique et pathologique, elle exerce la Psychothérapie auprès de jeunes enfants, adolescents et jeunes adultes.

Au cours de sa pratique, elle fut interpelée par la richesse et le caractère souvent paradoxal des  comportements des enfants à haut potentiel mais également par la complexité des ressorts et des liens entre le développement affectif et cognitif .

Elle dirigea ses recherches en Psychanalyse, puis en Psychologie Cognitive.

Son travail de recherche en Psychanalyse aboutit à un Master sur la thématique du petit autre et du grand Autre à partir des séminaires de Jacques Lacan, enrichissant ainsi son approche du Sujet en quête existentielle de reconnaissance.

La psychologie cognitive

En Psychologie Cognitive, son Master fut axé sur la Psychologie de l’Apprentissage, alliant ainsi son expérience de la Psychologie Clinique à une approche Cognitive et psychanalytique complémentaires.

Enfin, c’est toujours avec une émotion sans cesse renouvelée qu’elle détecte  ce don exceptionnel qu'est la précocité intellectuelle, masquée le plus souvent par des comportements surprenants et mal compris.

Ses sujets de recherche portent sur :

  • l’échec scolaire et l’image de soi chez l' enfant  intellectuellement précoce
  • Recherche thématique sur le petit autre et le grand Autre à partir des séminaires de  Jacques Lacan
  • L’apprentissage explicite et implicite et leur complémentarité .

 

Robert SANTO-PAOLO

 

Robert SANTO PAOLO est établi Psychologue clinicien en libéral, depuis 1981.

Formé à l'Université de Paris VIII Vincennes, il choisit de suivre deux voies bien distinctes mais qui lui semblaient complémentaires : la psychologie clinique (psychopathologie) et la psychologie expérimentale.

La psychologie clinique est axée sur l'écoute du patient et la psychologie expérimentale permet la recherche dans les domaines jusqu'alors inexplorés.

 

 

L'avant coaching

 

En 1985, il mit au point le "développement personnel à objectif professionnel " que l'on rebaptisera plus tard "coaching"... l'anglicisme étant, comme chacun le sait, plus porteur et plus "vendeur" que les expressions françaises.

A ce propos, il raconte qu'à l'époque, alors qu'il cherchait à introduire cette approche psychologique dans le domaine de l'accompagnement des Cadres de haut niveau, l'un des plus grands noms du Recrutement en français d'alors lui confia "Vous êtes trop en avance : revenez me revoir dans une vingtaine d'années" et d'ajouter "actuellement, les gens (et les Entreprises) ne sont pas encore prêts à envisager ce "développement personnel à objectif professionnel".

 

Les entretiens psychologiques approfondis

 

C'est également Robert SANTO PAOLO, conjointement à la Psychologue, Martine CLEMENTEL qui mit au point les "entretiens psychologiques approfondis" destinés au recrutement des Cadres de haut niveau et des Chefs d'Entreprises pour une des plus importantes enseignes de la Grande distribution.

Les entretiens psychologiques approfondis visent deux objectifs principaux, lors d'un recrutement :

- ne pas "passer à côté" des Candidats de valeur qui pour de multiples raisons échoueraient aux tests traditionnels et autres approches pseudo-psychologiques des recruteurs : chaque candidat pour un poste donné peut s'exprimer librement... quand bien même il serait stressé, ce que l'on peut aisément concevoir dans un contexte très difficile pour certains.

- évaluer le candidat, non pas sur ses compétences actuelles mais sur ses capacités d'évolution : " si vous n'avez pas les compétences requises, ce n'est pas un problème, le plus important est d'avoir le potentiel qui vous permettra de les acquérir et même des les dépasser".

- vérifier les véritables capacités d'un Candidat : au petit jeu des tests, on peut aisément tricher. En revanche, ne pas être sincère lors des entretiens approfondis, face à deux psychologues professionnels relève d'un autre tour de force.

L'objectif n'étant pas de "déshabiller" psychologiquement un Candidat mais de l'écouter en toute bienveillance, sans crédulité ni arrogance aucune.

 

Et autres concepts...

 

D'autres concepts comme les Consultations téléphoniques, la création du Service de stress-assistance et dans un domaine plus pratique, de la sexo-rééducation comportementale.

 

Notre Cabinet

 

Retour à l'accueil