Complexité de l’évaluation du Quotient émotionnel

 

Dans la mesure où les émotions sont multiples, que leur intensité est variable selon les individus et qu'elles sont fonction d'un grand nombre de facteurs (situation, expérience, éducation, culture, morale, personnalité, intuition, etc.), l'évaluation du quotient émotionnel est un examen extrêmement complexe qui ne peut pas être le résultat d'un examen standardisé.

Or, toute la richesse du travail consiste à pouvoir exploiter au mieux le véritable QUOTIENT ÉMOTIONNEL de la personne.

Si ce bilan n’est qu’approximatif, il semble évident qu’il ne puisse pas être sérieusement exploitable dans le sens d’une évolution personnelle future.

Toute tentative de codification est vaine et ne peut aboutir qu'à une grossière évaluation dont l'objectif est nécessairement tronqué et dépourvu d'utilité.

Contrairement aux tests « traditionnels » dont les réponses sont codifiées et donnent lieu à une évaluation basée sur une population d’âge déterminé, les émotions ne peuvent pas être traduites sous forme d’équation mathématique.

Procéder de cette façon conduirait à nier les raisons mêmes qui ont poussé une personne à rechercher l'évaluation de son QUOTIENT ÉMOTIONNEL dans la perspective d'une meilleure connaissance de soi ou dans l'éventualité d'une évolution, soit personnelle, soit professionnelle.

 

Développer son potentiel émotionnel

 

Retour à l'accueil