Les Entretiens Psychologiques Approfondis

 

Contrairement au Quotient intellectuel dont les réponses sont codifiées et donnent lieu à une évaluation basée sur une population d’âge déterminé, les émotions ne peuvent pas être mises sous forme d’équation puisqu’elles sont extrêmement variées et variables selon les situations qui se présentent et selon les individus qui les expriment ou non.

Les tests de logique intellectuelle, ainsi que toutes les autres formes de questionnaires imaginés dans le but d’évaluer le Quotient émotionnel ne peuvent fournir qu’une très vague appréciation du véritable potentiel de la personne.

Or, toute la richesse du travail consiste à pouvoir exploiter au mieux le véritable QE de la personne.

Si ce bilan est faussé au départ, comment voulez-vous poursuivre sérieusement dans le sens d’une évolution personnelle ?

Dans le meilleur des cas cela peut donner lieu à une déception puisque les résultats ne sont pas au rendez-vous.

Les effets peuvent aussi s’avérer quelquefois déplorables si, au lieu de développer le potentiel émotionnel, cela aboutit à en accentuer le déséquilibre.

Prenons un exemple, celui précisément qui nous a conduit, au sein du Cabinet Innovation & Communication à bannir les tests de recrutement.

Vous savez probablement que dans le domaine du recrutement, les tests, même les plus élaborés peuvent être faussés par des postulants suffisamment habiles et intelligents ou parfaitement préparés aux fonctions envisagées.

 

Pourquoi ces entretiens psychologiques approfondis ?

 

En revanche, dans les entretiens psychologiques approfondis, le candidat ne peut pas avancer un argument et quelques minutes plus tard son contraire.

Nous ne prétendons pas que la personne désireuse de passer son QE puisse volontaire manipuler les réponses dans un sens ou dans un autre mais nous savons qu’il convient de se méfier de notre inconscient.

C’est notre inconscient qui, en refusant d’être dérangé dans sa routine risquerait d’induire de fausses informations.

Seuls les entretiens nous permettront de débusquer ces manipulations inconscientes.

Ce sont tous ces facteurs d’approximation qui nous ont conduit logiquement à élaborer une autre façon de procéder et à créer notre propre méthode fondée sur les entretiens psychologiques approfondis.

Cela permet, au cours d’une conversation « à bâtons rompus » de vérifier la cohérence des propos de la personne, en toute bienveillance, bien entendu.

Je vous rappelle que le premier et le seul bénéficiaire de ces entretiens, ce sera d’abord, vous.

Quel serait l’intérêt pour vous d’avoir l’illusion de posséder des aptitudes que vous n’auriez pas ?

Vous en seriez le premier affecté.

Autant prendre acte objectivement de votre potentiel et éventuellement vos manques ou de vos excès, afin de les travailler dans le but de les développer ou d’en atténuer progressivement les effets.

Par la suite le travail se fera de lui-même.

 

Vers une normalisation ?

 

L’objectif n’est pas de « normaliser » les individus mais de leur donner les moyens de leurs ambitions : nous sommes tous assis sur un trésor inexploité, simplement parce que l’on ne nous a pas appris à le faire fructifier (éducation, manque de confiance en soi, mauvaise image de nous-mêmes, doutes sur nos capacités, etc.)

Depuis plus d'une quinzaine d’années, nous déterminons le Quotient Emotionnel à l’aide des Entretiens psychologiques approfondis (EPA) qui restent encore, à l’heure actuelle la singularité de notre Cabinet.

Nous n'utilisons pas de tests psychotechniques, pas de cases à cocher pouvant laisser place au hasard ou à l'ambiguïté, pas de questionnaire à choix multiples non plus qui pourraient suggérer des conduites standardisées ou qui n'autoriseraient pas l'originalité ni la spontanéité de la personne.

Même les tests dits "de personnalité" ne présentent pas non plus les garanties suffisantes permettant d'évaluer au plus juste votre "savoir être", en matière d'émotions.

 

Des entretiens de face à face

 

A tout cela, nous préférons les entretiens de face à face, ce qui reste, à notre sens, la seule méthode d'appréciation du potentiel émotionnel exact de la personne et sa meilleure garantie pour une évaluation précise de ses capacités présentes et en devenir.

Bien entendu, la méthode est bien plus longue à appliquer qu'un questionnaire standardisé corrigé à l'aide d'un logiciel et nécessite la présence physique de Psychologues cliniciens diplômés rompus à la méthode.

Nous prétendons qu'aucune pensée, aucune émotion, aucune hésitation, aucune imprécision ne peut être codifiée ni interprété par un programme informatique, fut-il le plus élaboré.

De plus, au cours de nos entretiens vous aurez le libre choix dans votre expression orale.

Vous pourrez, si besoin était, développer votre pensée, de même que nous serons peut-être amenés à vous faire préciser certaines de vos réponses afin de lever toute ambiguïté.

Ne serait-ce que dans ce cas, vous comprenez parfaitement que toute imprécision du langage n'est pas le fait du hasard et qu'elle ne peut être interprétée que par l'intelligence humaine... sans compter le choix des mots et l'illustration des exemples.

 

 Nos compétences
 
Les Psychologues

 

Retour à l'accueil

 

 

Nous évaluons votre Quotient Émotionnel

 

Depuis la fin des années 1990, nous pratiquons l'évaluation du Quotient Emotionnel, à l'aide des Entretiens Psychologiques Approfondis (EPA) que nous avons mis au point pour notre Cabinet INNOVATION & COMMUNICATION, spécialisé dans le recrutement et les formations pratiques en psychologie.

A l'époque, on ne parlait pas encore de Quotient émotionnel mais ce travail s'inscrivaient en droite ligne du Quotient Intellectuel (Q. I.) que nous utilisions déjà fréquemment depuis 1972.

Ces Entretiens Psychologiques Approfondis nous permettaient d'évaluer le véritable potentiel psychologique des Candidats que nous étions chargés de recruter pour des postes de haut niveau ; la plupart du temps, les Entreprises, se réservaient, de leur côté, la partie purement professionnelle ou technique pour laquelle nous apportions notre assistance.

 

 

L'inutilité des tests pour un tel bilan

 

Pour l'évaluation que Quotient émotionnel, nous n'avions pas (et nous n'avons toujours pas) recours aux tests psychotechniques ni aux tests dits "de personnalité", en raison de leur manque évident de fiabilité.

En effet, de nombreuses études, notamment ont pu démontrer que le Quotient émotionnel déterminé à l'aide de tests était extrêmement aléatoire et que, dans le meilleur des cas, ce Q.E. était le reflet de votre potentiel, uniquement à un instant donné.

En d'autres termes, le Q. E. obtenu à l'aide des tests, quelle que soit leur spécificité risque d'être variable d'un jour à l'autre, en fonction de votre humeur de la journée, des événements du moment ou des contrariétés rencontrées, etc.

Or, tout l'intérêt d'un tel bilan réside précisément dans la possibilité de son exploitation ultérieure.

 

 

Intérêt des Entretiens Psychologiques Approfondis

 

L'objectif est bien de travailler pour votre devenir afin de prendre en compte votre capital émotionnel mais également dans le but de développer votre véritable potentiel... et non pas celui que vous manifestez (souvent inconsciemment) uniquement dans certaines circonstances !...

Seuls les Entretiens Psychologiques Approfondis permettent de vérifier que vous n'avez pas tendance, à certains moments à vivre "tout et son contraire", en terme d'émotions.

En effet, lors de nos échanges nous serons amenés à analyser la concordance de vos propos, leur cohérence et la constance émotionnelle qui s'en dégage.

Cela nous fournira, au-delà de vos paroles, un juste bilan de votre potentiel destiné à vous servir en priorité : n'oublions pas que, la plupart d'entre nous, avons plutôt tendance à sous-estimer nos facultés.

Nous insistons encore sur la bienveillance avec laquelle sont menés tous nos entretiens.

 

 

 

Comment évaluer votre Quotient émotionnel ?

 

Pourquoi des Entretiens Psychologiques approfondis ?

 

Retour à l'accueil

 

 

 

 

Comment évaluer votre quotient émotionnel ?

 

 Trois étapes pour cela.

 

 

1 - L'entretien initial

 

Il a pour objectif :

- de créer un premier contact afin de vous préparer au mieux pour la passation du Q. E ;

- nous permettre d'appréhender au plus juste votre personnalité pour orienter le Q. E ;

- vérifier avec vous l'adéquation entre vos attentes et le but de notre évaluation ;

- expliciter nos méthodes d'Entretiens psychologiques approfondis (EPA) et leur finalité ;

 

... et répondre bien évidemment aux questions que vous êtes en droit de vous poser.

 

Cet entretien initial est également indispensable pour notre approche : c'est lui qui nous permettra d'affiner la rédaction du compte rendu que nous vous délivrerons ultérieurement, après la passation.

Durée environ de 45 minutes.

 

A l'issu de cette entrevue, nous pourrons convenir d'une date pour la passation du Q. E.

 

 

2 - La passation du Q. E.

 

Au cours de cette seconde étape nous dresserons le bilan de vos capacités à gérer les émotions : c’est la passation du Quotient Émotionnel proprement dit.

Cette épreuve, d'une durée minimale de 90 minutes se déroulera sous forme d'Entretiens psychologiques approfondis qui porteront sur les sujets les plus divers ; toutefois, nous privilégierons bien naturellement les thèmes qui présentent pour vous un intérêt plus marquant.

Nos entretiens sont menés exclusivement par deux Psychologues en titre.

Il en va de même de la correction de l'épreuve, de l'interprétation des résultats et de la rédaction du rapport.

Ce bilan reste confidentiel : libre à vous, d'y donner la suite que vous entendrez, qu'elle soit professionnelle,  personnelle, en vue d'une future orientation, ou tout autre...

 

Intérêt des Entretiens Psychologiques Approfondis

 

Les Entretiens psychologiques approfondis nous permettrons de cerner le plus fidèlement possible votre véritable potentiel émotionnel, sans négliger aucun aspect de votre personnalité : c'est pour vous la meilleure garanties de notre professionnalisme et de notre objectivité dans ce domaine.

Nous ne cherchons pas seulement à connaître vos capacité émotionnelles du moment, comme se bornent à l'établir les tests psychotechniques corrigés à l'aide d'un programme informatique.

Nous nous appliquons à déterminer votre potentiel stable, votre « façon d'être », en réactions aux émotions et la façon dont vous pourriez développer au mieux vos capacités dans le sens le plus souhaitable pour vous.

 

Comment vous y préparer ?

 

Aucune préparation ni aucune disposition particulière n'est nécessaire en vue de cette passation : bien au contraire, soyez spontané, évitez de consulter une masse d'informations de tous genres traitant de l'émotionnel, ce qui aurait plutôt tendance à brider votre authenticité et à ne pas être le véritable reflet de votre personnalité.

Il n'existe pas de "bonnes" ni de "mauvaises" réponses : rappelez-vous que la détermination de votre Q. E. est avant tout un remarquable outil destiné à vous-même dont le but est de vous aider dans votre capacité relationnelle.

Au cours de nos entretiens, vous aurez le choix dans votre expression, la liberté de répondre ou ne pas donner suite à une question...

C'est en toute bienveillance que se déroulent nos entretiens, ce qui n'exclut nullement la rigueur et le professionnalisme dont nous avons toujours su faire preuve depuis plus de 20 années, tant dans le domaine de la collaboration avec les entreprises que pour nos prestations privées.

Cet examen donne lieu à l'évaluation objective de vos capacités émotionnelles mais il permet également de mettre en lumière les émotions insuffisamment présentes chez vous dont l'absence vous prive nécessairement d'une certaine richesse.

La passation du QE dure un minimum de 90 minutes ; elle donne lieu à l'envoi d'un compte rendu écrit confidentiel.

 

 

 3 - Le rapport détaillé de votre Q. E.

 

 

Ce rapport portera, notamment sur :

- le détail des différents types d'émotions de base que nous avons identifiées chez vous, ainsi que leurs variantes...

- une évaluation de l'intensité de ces mêmes émotions ;

- celles qui nous semblent insuffisamment représentatives ou trop peu développées chez vous, ce qui, à notre sens aurait tendance à vous priver d'une certaine richesse émotionnelle ;

- les émotions placebo ou de substitution.

Une émotion placebo est une émotion que l'on exprime à la place d'une autre pour des raisons culturelles ou d'éducation. Par exemple, certaines personnes affichent constamment un sourire dit "de circonstance" même lorsqu'elles évoquent ou qu'elles vivent personnellement une situation dramatique. Dans ce cas, l'émotion de base est souvent méconnue (tristesse, colère ou autre...), au profit de cette émotion dite "placebo". Nous verrons la raison de leur présence et leurs fonctions.

- nos conseils et nos préconisations en matière de gestion des émotions.

 

 

Exploitation de votre Quotient Emotionnel

Qu'est-ce que le Quotient Émotionnel ?
Pourquoi des Entretiens Psychologiques approfondis ?

Le Quotient émotionnel pour quoi faire ?

 

En prenant pleinement conscience de nos émotions et en reconnaissant positivement celles des autres, travailler sur le Quotient Emotionnel peut permettre, par exemple de :

- communiquer valablement et entendre ce que l’autre veut réellement exprimer au-delà de ce qu’il dit...

- ne pas perdre ses moyens en conservant sa propre ligne de pensée ;

- parvenir à ses fins (sans manipulation, bien entendu !)...

- exposer une idée bien précise dans un cheminement parfaitement logique...

- formuler clairement ses idées ou convaincre plus facilement ses interlocuteurs, etc.

 

…le tout, dans la limite du raisonnable, bien entendu.

 

Savoir exprimer ses émotions

 

L’objectif dans une relation n’est pas d’exprimer toujours toutes ses émotions mais plutôt d’être en capacité de le faire, le moment venu, en fonction de la situation.

C’est toujours à la personne de décider de les exprimer ou non suivant la situation dans laquelle elle se trouve puisqu’il n’est pas toujours opportun de se « livrer » à tout un chacun.

 Néanmoins, en décidant de ne pas les exprimer, l'important est de le faire en toute connaissance de cause...

En effet, toutes les émotions sont d’une importance capitale et se « couper » de l’une au profit d’une autre ou bien encore,  minimiser l’une d’entre elles ne permet pas des échanges fructueux, y compris dans notre relation à nous-mêmes.

 

La communication non verbale

 

Il faut savoir que la communication non verbale intervient pour une grande partie dans la relation avec l’autre et que le facteur émotionnel est l’élément clé de tous nos échanges.

Avez-vous remarqué qu’avec certaines personnes vous étiez parfaitement « en phase », dès les premiers instants de la relation, alors qu’avec d’autre, le « courant » avait des difficultés à s’établir ou même « ne passait » carrément pas du tout ?

Ce n’est généralement pas une histoire d’intelligence ni d’affinités...

C’est que, dans un cas semblable, le côté émotionnel (le vôtre et celui de votre interlocuteur) bloque involontairement la communication : tous les efforts que vous pouvez faire ne parviennent pas véritablement à établir un échange basé sur la confiance mutuelle.

Dans le cas le plus simple, les échanges vont rapidement cesser pour laisser place à une certaines insatisfaction et la communication en restera là... jusqu'au moment où vous serez peut-être amenés à vous revoir.

En revanche, s'il est absolument indispensable que vous restiez malgré tout en contact (pour des raisons professionnelles, par exemple) la communication peut finir par s'établir au prix  d'efforts considérables : cela fait partie des situations toujours hautement énergivores.

 

Les efforts

 

Dans pareille situation, il ne s’agit pas d’en faire « davantage » comme notre premier réflexe nous le commanderait, mais plus précisément de faire « différemment », comme vous pourrez le voir..

En prenant un exemple tout autre, si vous étiez à l’étranger, face à quelqu’un qui ne comprendrait pas votre langue, il serait inutile de parler plus fort ou d'articuler chaque syllabe : pour demander le chemin de votre hôtel ou de votre restaurant, vous devrez peut-être mimer le fait de dormir ou l'action de manger... langage quasiment universel que votre interlocuteur comprendra probablement plus facilement.

Pour les émotions, il en va de même : développer votre QUOTIENT ÉMOTIONNEL vous permettra d’atteindre plus facilement vos objectifs, en dépensant nettement moins d'énergie, ce qui ne peut être que bénéfique au regard de l'ensemble de vos activités.

 

Les entretiens psychologiques approfondis

 

Retour à l'accueil

 

 

 

Complexité de l’évaluation du Quotient émotionnel

 

Dans la mesure où les émotions sont multiples, que leur intensité est variable selon les individus et qu'elles sont fonction d'un grand nombre de facteurs (situation, expérience, éducation, culture, morale, personnalité, intuition, etc.), l'évaluation du quotient émotionnel est un examen extrêmement complexe qui ne peut pas être le résultat d'un examen standardisé.

Or, toute la richesse du travail consiste à pouvoir exploiter au mieux le véritable QUOTIENT ÉMOTIONNEL de la personne.

Si ce bilan n’est qu’approximatif, il semble évident qu’il ne puisse pas être sérieusement exploitable dans le sens d’une évolution personnelle future.

Toute tentative de codification est vaine et ne peut aboutir qu'à une grossière évaluation dont l'objectif est nécessairement tronqué et dépourvu d'utilité.

Contrairement aux tests « traditionnels » dont les réponses sont codifiées et donnent lieu à une évaluation basée sur une population d’âge déterminé, les émotions ne peuvent pas être traduites sous forme d’équation mathématique.

Procéder de cette façon conduirait à nier les raisons mêmes qui ont poussé une personne à rechercher l'évaluation de son QUOTIENT ÉMOTIONNEL dans la perspective d'une meilleure connaissance de soi ou dans l'éventualité d'une évolution, soit personnelle, soit professionnelle.

 

Développer son potentiel émotionnel

 

Retour à l'accueil